Les DSI du CAC 40 ne sont pas au bout de leurs peines

Les entreprises du CAC 40 sont encore loin d’avoir toutes cédées aux sirènes du cloud computing public.

Et après ? Les serveurs des grandes entreprises françaises sont maintenant très majoritairement virtualisés. L’étape suivante consiste à recourir au fameux cloud computing public, l’informatique à distance et mutualisée. Mais les DSI ne sont pas au bout de leurs peines. En moyenne, une entreprise du CAC 40 opère 23% de ses serveurs virtualisés dans le cloud public, d’après leurs propres déclarations.

Lire la suite de l’article en cliquant ici 

hrc-consulting-admin

Donnez votre avis

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas publiée.

.